Dans le cadre des "Rencontres d'écrivains 2020", les élèves de 1C ont eu la chance de pouvoir rencontrer Michel Hutt, l'auteur du "Cri du Colibri" et des "Recycleurs", mercredi 29 janvier au CDI du lycée. L'occasion pour eux d'échanger autour du travail de l'écrivain et d'en savoir plus sur les étapes de la conception d'un livre, de son écriture jusqu'à sa publication et sa vente en librairie. Les thématiques des deux ouvrages retenues ont également orienté les questions des élèves sur ce qu'était la "transition" et sur tous les petits gestes que nous pouvons faire au quotidien pour améliorer le sort de notre planète, en prenant exemple sur la légende amérindienne du Colibri (voir ci-dessous). Une rencontre placée donc sous le signe de la littérature mais aussi de l'écologie, qui prend toute sa résonnance dans le cadre de notre défi "Débranche ton lycée". 
 
 
image.pngUn jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés et atterrés observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s'activait, allant chercher quelques gouttes d'eau dans son bec pour les jeter sur le feu. Au bout d'un moment, le tatou, agacé par ses agissements dérisoires, lui dit :

 « Colibri ! Tu n'es pas fou ? Tu crois que c'est avec ces gouttes d'eau que tu vas éteindre le feu ? » .

Le colibri lui répondit alors : « Je le sais, mais je fais ma part. »

La légende raconte que chaque animal se sentant alors concerné, « fit sa part », chacun à sa manière et que la forêt fut sauvée.

lundi, avril 06, 2020