Echange avec un lycée italien

Du 23 au 30 mars, 20 élèves de la seconde à la terminale du lycée Amélie Zurcher ont eu la chance de partir en Italie sous le soleil du lac Majeur, à Verbania. Ce séjour faisait suite à la venue de leurs correspondants au mois de décembre dernier où italiens et français sont partis à la découverte de la culture et du patrimoine de nos belles villes de Strasbourg, Mulhouse et Colmar en période de marchés de Noël. En Italie cette fois, nos 20 élèves ont eu une semaine très riche avec de nombreuses visites  au programme : les îles Borromées, Turin, le musée de la Résistance entre autres mais aussi des immersions dans le lycée partenaire Luciano COBIANCHI et la participation aux journées de la francophonie en partenariat avec un collège voisin. La soirée festive de fin de séjour a été particulièrement appréciée par tous. Ce type d’échange est toujours un moment privilégié pour les élèves qui, en plus d’améliorer leurs facultés dans la langue, ont aussi l’occasion de nouer de belles histoires d’amitié avec leurs correspondants et leurs familles.

Amélie à l'épreuve du temps

Pour la deuxième année consécutive, les élèves des ateliers artistiques du lycée Amélie Zurcher présentent leur spectacle de fin d'année, intitulé "Amélie à l'épreuve du temps", le vendredi 19 mai à 20 heures à la salle Grassegert de Wittelsheim. Après avoir traité l'an passé le thème de l'amour, les apprentis chanteurs, comédiens et danseurs se sont cette année intéressés aux différents âges de la vie, de l'enfance à la vieillesse, de la naissance à la mort. 
 
Une représentation sera également dédiée aux élèves du lycée, plus particulièrement les classes de secondes générales et professionnelles, les classes de seconde CAP ainsi que la classe de troisième prépa-pro. Les élèves de première et de terminale, leur famille ainsi que l'ensemble du personnel du lycée sont cordialement invités à venir soutenir et applaudir leurs camarades le vendredi soir. 
Les invitations pour la représentation du 19 mai sont à retirer au CDI. Ne tardez pas et venez nombreux !

Prix Littéraire des lycées professionnels

Philippe Arnaud, auteur du livre Jungle Park (éd Sarbacane) a rencontré vendredi les élèves de Terminale HPS (Hygiène, Propreté, Stérilisation) du lycée Amélie Zurcher dans le cadre du Prix Littéraire des lycées professionnels du Haut-Rhin. Une rencontre intimiste et chaleureuse alliant l’humour et le tragique.

Depuis plus de 20 ans des professeurs documentalistes et de lettres-histoire font vivre ce prix année après année grâce au soutien du rectorat, du Conseil Régional, d’associations et de librairies mulhousiennes.

Quatre romans forment la sélection annuelle : ces romans doivent être écrits par des auteurs français, édités dans l’année écoulée et à destination d’un public d’adolescents.

Plus d’une vingtaine de lycées professionnels et CFA participent à ce prix dans le Haut-Rhin ce qui correspond à peu près à 360 élèves. Au cours de l’année scolaire, les élèves lisent les quatre romans de la sélection, se réunissent, débattent, rencontrent les auteurs, se constituent en jury en mai pour décerner leur prix.

Les objectifs de ce prix sont de créer une dynamique de lecture dans les classes participantes, d’offrir aux élèves la possibilité de s’exprimer et d’argumenter en littérature.

« C’est la colère qui m’a fait écrire ce livre »

Philippe Arnaud, professeur de lettres à Bordeaux est donc venu pendant deux jours en Alsace afin de rencontrer les élèves participant au prix littéraire.

Très à l’écoute des élèves et sachant les mettre à l’aise, l’auteur a répondu à différentes questions portant sur son livre mais également sur son travail d’écrivain.

Il définit son livre Jungle Park comme une dystopie, genre littéraire retraçant l’existence d’une société imaginaire faisant vivre un véritable cauchemar à sa population. Effectivement son roman se déroule en 2050 et parle d’une Afrique devenue le dépotoir des déchets industriels occidentaux et une prison pour les condamnés à mort du monde entier. Tony Belluin, condamné à mort est parachuté en Afrique et survit grâce à un réseau de résistants. Pendant ce temps sa fille part à sa recherche et découvre les auteurs du complot dirigé contre son père…

L’idée de ce roman lui est venue après avoir écouté le discours de Lawrence Summers, ancien conseiller du président Obama dont voici un extrait : « Les pays sous-peuplés d’Afrique sont largement sous-pollués…Il faut encourager une migration plus importante des industries polluantes vers les pays les moins avancés… » Ce discours a provoqué chez lui une grande colère d’autant plus qu’il a vécu et enseigné au Cameroun et s’est marié avec une camerounaise.

L’histoire, les personnages, l’intrigue lui sont venus d’un coup mais l’écriture fut longue et a duré presque deux ans.

Le jeu des questions réponses a continué pendant plus d’une heure ce qui a permis aux élèves de découvrir sa vie de professeur et d’écrivain, le thème du roman en cours (l’esclavage domestique) et ses projets d’écriture.

Avant de partir l’auteur a montré aux élèves le manuscrit de son livre corrigé par son éditeur et qui ressemblait étrangement à une copie d’élèves ! On peut donc se faire corriger à n’importe quel âge et surtout s’améliorer grâce à l’aide d’autrui !

Les autres romans de la sélection sont : Et mes yeux se sont fermés de Patrick Bard, L’arbre et le fruit de Jean-François Chabas et Mon ami Arnie de Jérémy Behm.

La finale du Prix littéraire se déroulera le mardi 16 mai à l’Espace Grün de Cernay et sera animée par Jacques Lindecker, critique littéraire et écrivain.

Don du sang : l'heure du bilan

Une collecte de sang a eu lieu mardi 25 avril au lycée. Grâce à la mobilisation des élèves et équipes éducatives et de santé du collège Mermoz (notamment de la section Jeunes Sapeurs Pompiers) et du lycée, 75 donneurs ont été recrutés, et ce fut un premier don pour 48 d'entre eux. La collation, réalisée par les élèves de la section APR (Agents Polyvalents de Restauration) a été unanimement appréciée. Un grand bravo et merci aux donneurs, dont une grande majorité de lycéens, qui ont réalisé un bel acte de citoyenneté.

Signature d'un partenariat avec le groupe LA POSTE

Le lycée Amélie Zurcher et le groupe LA POSTE ont signé un partenariat dans le cadre du développement des liens école-entreprise. Ce partenariat permettra aux élèves de la voie professionnelle d'obtenir des stages dans plusieurs agences de l'agglomération mulhousienne. Certains responsables d'agence viendront également au lycée afin d'animer des ateliers budgétaires et présenter aux élèves les métiers du secteur.
Inscrivons ce partenariat dans la durée et développons toujours plus notre relation avec les entreprises pour la réussite des élèves !

Warum Nicht!

La classe de terminale bac pro ARCU a participé à la manifestation WARUM NICHT ! du vendredi 17 mars 2017, à l’Orientoscope de Mulhouse.

Cette journée a permis aux 750 visiteurs de s’informer sur les opportunités d’emploi et de formation en Allemagne. Nos élèves avaient pour rôle d’accueillir ce nombreux public, de l’informer sur les différents ateliers proposés, de l’orienter et de l’accompagner vers les stands adaptés aux demandes.

Leur mission n’est pas terminée puisque le groupe va à présent prendre en charge  le dépouillement des questionnaires de satisfaction renseignés par les visiteurs et faire une synthèse détaillée des résultats, transmise ensuite à la MEF, organisatrice de la journée.

Nous espérons que la participation du Lycée Zurcher à cet important événement sera reconduite l’année prochaine !

Les élèves de l'enseignement Culture d'Entreprise sur le terrain

Le jeudi 2 mars 10 élèves de seconde de l’enseignement d'exploration culture d’entreprise sont allés visiter WELEDA France à Huningue.

Cette entreprise a été fondée en Suisse par Rudolf Steiner en 1921. WELEDA fabrique des médicaments homéopathiques et du cosmétiques 100% naturels avec 80% de bio.

Le groupe Weleda est présent dans plus de 50 pays sur tous les continents. Il y a 376 employés à Huningue et le groupe compte près de 1900 collaborateurs dont près de 400 en France. 

Avant d'entrer dans les laboratoires, les élèves, accompagnés de leurs professeurs ont dû s’équiper d’une tenue stérilisée. Ils ont pu découvrir une partie des laboratoires et ont pu observer la fabrication de granules homéopathiques.

Les élèves ont pu aussi voir le déroulement de l’embouteillage. Pour finir ils ont pu observer la logistique de l’entreprise.

dimanche, mai 20, 2018